Skip to main content
Enseignement supérieur : les bases d’une collaboration entre les universités publiques du Togo (UPT) et le Conseil des établissements privés d’enseignement supérieur (CEPES), posées !

Enseignement supérieur : les bases d’une collaboration entre les universités publiques du Togo (UPT) et le Conseil des établissements privés d’enseignement supérieur (CEPES), posées !

 

Le Conseil présidentiel sur l’avenir de l’enseignement supérieur et de la recherche au Togo qui s’est tenu du 28 au 30 novembre 2013 a insisté, dans l’une de ses recommandations, sur la coopération, comme outil de collaboration, d’entraide conduisant à la qualité de la formation.  Pour traduire dans les faits, plusieurs initiatives ont été prises et ont abouti à la signature, le 16 juillet 2021, à la salle professeur Koffi Ahadzi-Nonou de la présidence de l’Université de Lomé, d’une convention entre les Universités publiques du Togo (UPT) et le Conseil des établissements privés d’enseignement supérieur (CEPES) qui fait désormais d’eux des partenaires.

convention

L’acte scellant ce mariage s’est déroulé en présence du ministre de l’enseignement supérieur et de la recherche, Pr Majesté N. Ihou Wateba, du ministre Eké Hodin en charge de l’enseignement technique et de l’artisanat, du Pr Komlan Sanda, président de l’Université de Kara, Pr Komlan Batawila, 1er Vice-Président de l’Université de Lomé, de monsieur Martial Akakpo, président en exercice du CEPES, de la 2ème Vice-Présidente de l’UL.

convention

Des responsables administratifs, des représentants des organisations professionnelles, les enseignants chercheurs, les responsables des établissements privés d’enseignement supérieur ont également pris part à la cérémonie qui magnifie l’excellence dans l’enseignement supérieur au Togo.

conventionconvention

Le document, dont les grandes lignes ont été présentées par le professeur Sena Akakpo-Numado,

convention

a été paraphé, pour le compte des universités publiques, par Pr Komlan Batawila et Pr Komlan Sanda, et pour le CEPES, par monsieur Martial Akakpo.

conventionconvention

 

Aux termes de la convention, les parties s’engagent à contribuer à la promotion académique des enseignants et à l’excellence dans le domaine de l’enseignement supérieur au Togo, asseoir une formation aux normes d’évaluation du CAMES, accompagner pour l’évolution des enseignants en grade dans le système CAMES, mettre en place des programmes communs de recherche, de recherche de financement et assurer la dissémination des résultats de la recherche. Par ailleurs, les parties s’engagent à coopérer de bonne foi, à faciliter et coordonner les activités de soutien nécessaire à la réalisation des axes visés dans les domaines de ce partenariat. Enfin, la présente convention, conclue pour une durée de cinq (5) ans renouvelables, crée un cadre de collaboration pour les établissements privés d’enseignement supérieur intéressés et les universités publiques du Togo.

Dans leur allocution de circonstance, chacun des trois signataires a salué le leadership du ministre de l’enseignement supérieur et de la recherche qui a abouti à la signature de la convention, et a promis chacun en ce qui le concerne, d’œuvrer pour la concrétisation des objectifs définis dans l’accord qui lie les établissements et les universités publiques pour le bien de l’enseignement supérieur et la qualité de la formation.

convention

Le ministre Wateba, en rassurant les acteurs de l’enseignement supérieur et de la recherche du soutien de son département, les a conviés à un dépassement de soi, à l’entraide, au travail pour mener le navire à bon port.  Par ailleurs, il a rappelé que le nombre des bacheliers attendus dans l’enseignement supérieur, doit interpeller chacun de nous, pour que les actions fortes soient menées pour garantir la qualité de la formation tant dans le public que privé, qui est un gage de développement de notre pays. Des programmes communs doivent être élaborés et mis à tous les niveaux pour assurer une meilleure formation à tous les apprenants, a-t-il indiqué. Auparavant, le professeur Koffivi Ketoh, en charge de la coopération à l’Université de Lomé, souhaitant la bienvenue à l’assistance, n’a pas hésité à rappeler les bienfaits de la coopération dans le secteur de l’enseignement supérieur. 

convention